Le déroulement de la formation à la catégorie A1 du permis de conduire (motocyclettes)

A partir de 16 ans, la catégorie A1 du permis de conduire vous permet d’acquérir une certaine indépendance en conduisant une motocyclette de 125cc maximum (11kW) ou un tricycle d’une puissance maximale de 15kW. Voici ce qu’il faut savoir sur le déroulement de la formation à cette catégorie du permis !

Scooter 125cm3Scooter 3 roues

Les éléments de la formation A1 compris dans les forfaits des auto-écoles

La formation à la catégorie A1 du permis de conduire s’effectue en auto-école. Dès lors, assurez-vous que les prix du permis A1 de l’auto-école sélectionnée incluent :

  • une évaluation initiale de vos besoins en termes de formation par rapport aux épreuves théorique et pratiques du permis A1 pour les motocyclettes ;
  • un forfait de formation et une présentation à l’examen du code de la route, sauf si vous l’avez réussi au cours des cinq dernières années ;
  • un forfait de 20 heures minimum, dont 8 heures hors circulation et 12 heures en circulation et une présentation aux examens hors circulation et en circulation.

La première étape de la formation A1 (motos de 125cc) : l’examen du code de la route

L’examen du code de la route (épreuve théorique générale) est nécessaire pour présenter les épreuves pratiques du permis A1. Cet examen consiste à répondre à 40 questions théoriques sur le code de la route. Il est réussi lorsque le candidat obtient au moins 35 bonnes réponses.

Les candidats au permis A1 ayant déjà passé et réussi l’épreuve théorique générale dans les cinq années avant leur présentation à l’examen pratique du permis 125cc sont dispensés de cette épreuve et peuvent se former directement à l’épreuve pratique.

La deuxième étape de la formation au permis pour 125cm3 (A1) : les épreuves pratiques

Les épreuves pratiques de la catégorie A1 du permis de conduire sont régies par l’Arrêté du 23 avril 2012 fixant les modalités pratiques de l’examen du permis de conduire des catégories A1, A2 et A.

L’épreuve sur plateau dans le cadre de la formation au permis A1 (15 minutes)

Huit des 20 heures minimum de conduite se déroulent sur un plateau pour préparer le candidat à l’épreuve hors circulation de la catégorie A1 du permis de conduire.

L’objectif de cette partie de l’épreuve pratique est d’évaluer :

  • le sens de l’équilibre du candidat ;
  • son emploi des commandes de la moto ;
  • son utilisation de la boîte de vitesse ;
  • sa maîtrise des techniques d’inclinaison, d’évitement et de freinage.

Cette épreuve se divise en quatre parties.

  1. Une partie de l’épreuve se déroule sans l’aide du moteur (la poussette) : il s’agit de pousser la moto le long d’un parcours prédéterminé miné de de plots. Le candidat est ensuite interrogé sur les commandes, les éléments techniques, l’éclairage et les accessoires de sécurité (ce sont les vérifications).

  2. La deuxième partie de l’épreuve se passe à allure modérée : il s’agit de démarrer, rouler en ligne droite, prendre un virage serré, faire demi-tour avec un arrêt, récupérer un passager, rouler en ligne droite avec le passager, prendre un virage avec le passager, faire descendre son passager.

  3. La troisième partie de l’épreuve se déroule à allure normale : elle se compose d’une partie “évitement” (prendre de l’élan, slalomer, faire demi-tour, revenir en ligne droite, éviter, freiner et s’arrêter), une partie “freinage d’urgence” (prendre de l’élan, faire demi-tour, revenir en prenant de la vitesse et freiner).

  4. La quatrième partie de l’épreuve est une interrogation orale : elle porte sur une série de fiches concernant les risques routiers, les cas d’accident typiques, la conduite préventive, l’équipement, l’assurance, les comportements à risques (alcool, stupéfiants, fatigue, etc.), la vitesse/le freinage.

L’épreuve hors-circulation est évaluée de la manière suivante :

  • A - niveau satisfaisant
  • B - niveau moyen,
  • C - niveau insuffisant.

L’épreuve hors circulation est validée si le candidat obtient :

  • 5 A,
  • 4 A et 1 B,
  • 3 A et 2 B,
  • 2 A et 3 B.

Les résultats sont communiqués au candidat au fur et à mesure du déroulement des épreuves.

Sont éliminatoires, et entraînent l’ajournement du candidat au permis A1 :

  • la note C (qui ne peut cependant être attribuée lors de la poussette) ;
  • la chute, qui entraîne une note C automatiquement.

Le déroulement et l’évaluation de l’épreuve en circulation de la formation à la catégorie A1 du permis (30 minutes)

12 des 20 heures minimum du forfait en moto-école se déroulent sur la voie publique pour préparer le candidat à l’épreuve en circulation de la catégorie A1 du permis de conduire ;

L’objectif de l’épreuve en circulation est de vérifier l’acquisition par le candidat de capacités à rouler en sécurité “sans, gêner, sans surprendre et sans être surpris”.

Le déroulement de l’épreuve en circulation pour le permis A1 consiste :

  • à démarrer et à s’arrêter ;
  • à conduire sur une route droite et à prendre des virages ;
  • à changer de direction, traverser des intersections, accélérer et décélérer ;
  • à conduire sur voie urbaine, route et autoroute ;
  • à doublier et croiser d’autres véhicules ;
  • à savoir descendre de la moto en prenant les précautions nécessaires.

Le déroulement de l’épreuve en circulation est évaluée de la manière suivante :

  1. La compétence “savoir s’équiper et s’installer” est notée 0 (oubli d’éléments importants), 1 (réalisation partielle) ou 2 (réalisation correcte).
  2. Les compétences suivantes sont notées 0 (au moins une compétence est lacunaire), 1 (une compétence est mal maîtrisée), 2 (compétence maîtrisée mais mise en oeuvre de manière inégale) ou 3 (compétence correctement maîtrisée) :
    • “savoir se positionner sur le véhicule en circulation, connaître et utiliser les commandes” ;
    • “prendre l’information” ;
    • “adapter son allure aux circonstances” ;
    • “appliquer la réglementation” ;
    • “communiquer avec les autres usager” (de la voie publique) ;
    • “partager la chaussée” (avec les autres usagers de la voie publique) ;
    • “maintenir les espaces de sécurité”.
  3. Sont éliminatoires, et à signaler distinctement par l’expert au candidat :
    • les comportements dangereux de la part du candidat ;
    • une circulation du candidat à gauche sur chaussée à double sens ;
    • le franchissement par le candidat d’une ligne continue ;
    • la circulation par le candidat sur une bande d’arrêt d’urgence ;
    • le non-respect par le candidat d’un signal d’arrêt ;
    • la circulation par le candidat en sens interdit.
  4. Les compétences suivantes sont par ailleurs notées 0 ou 1 :
    • “analyse des situations” ;
    • “adaptation aux situations”.
  5. Enfin, le candidat peut obtenir un point supplémentaire s’il a conduit de manière préventive et courtoise.

Le candidat au permis A1 est valide l’épreuve de circulation s’il obtient au moins 17 points et ne commet aucune erreur éliminatoire. S’il commet une erreur éliminatoire, quel que soit le nombre de points obtenu, l’examen est interrompu.