Le déroulement de la formation à la catégorie AM (ex BSR)

Vous cherchez à conduire un scooter ou une mini-voiture pour davantage d’indépendance et souhaitez en savoir plus sur le déroulement de la formation à la catégorie AM, ex BSR, qui vous permettra d’être plus libre ? Voici les informations essentielles.

La formation théorique à la catégorie AM (ex BSR) au collège

La formation théorique à la catégorie AM du permis de conduire (ex BSR) se déroule au collège. Elle est validée par l’obtention de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR1 en 5ème et ASSR2 en 3ème). Le déroulement de cette formation est le suivant :

  • l’élève regarde une série de 20 séquences filmées ;
  • à la suite de chaque séquence filmée, l’élève répond à une question à choix multiple ;
  • si l’élève obtient une note supérieure ou égale à 10/20 l’ASSR lui est délivrée.

La formation pratique à la catégorie AM (ex BSR) en auto-école

La formation pratique à la catégorie AM du permis de conduire (ex BSR) dure sept heures et se déroule en auto-école. Elle est validée par l’obtention d’une attestation de suivi de formation. Le déroulement de cette formation est le suivant :

  • le candidat suit d’abord une formation hors-circulation, qui dure deux heures ;
  • le candidat suit ensuite une formation en circulation, qui dure quatre heures ;
  • le candidat suit enfin une formation de sensibilisation aux risques, qui dure une heure.

Le déroulement de la formation à la catégorie AM (ex BSR) hors établissement

  • Si vous n’êtes pas dans un établissement scolaire ou que vous l’avez ratée au collège, vous pouvez obtenir l’attestation de sécurité routière auprès d’un GRETA (groupement d’établissements de l’Education nationale) ou de la mairie dans les grandes villes. Le déroulement de la formation est le même qu’au collège.
  • Concernant la formation pratique à la catégorie AM du permis de conduire (ex BSR), les jeunes en insertion ou en réinsertion sociale ont la possibilité de suivre cette formation aurpès d’une association d’insertion ou de réinsertion sociale ou professionnelle agréées par le préfet, vous pouvez alors vous renseigner auprès de votre préfecture.