Le déroulement des examens du permis B

Vous souhaitez en savoir plus sur le déroulement des examens de la catégorie B du permis de conduire ? Voici une explication.

Le code de la route, l’examen théorique du permis B

L’épreuve théorique générale se déroule en préfecture et dure environ 20 minutes.

  • Muni d’un boitier, vous répondrez à une série de 40 questions sur le code de la route (QCM).
  • Si vous avez au moins 35 réponses correctes, vous serez reçu à l’examen du code.
  • Vous pourrez ensuite commencer à vous préparer à la conduite.

La conduite, l’examen pratique du permis B

L’examen pratique de la catégorie B du permis de conduire, c’est la réalisation d’un parcours déterminé par l’inspecteur sur des voies urbaines, routières et autoroutières. Il s’agira pour vous de suivre ce parcours et ces instructions, tout en gardant à l’esprit que vous aurez cinq minutes de conduite autonome (sans instructions).

Pendant ce parcours, vous aurez deux manoeuvres à réaliser (voir ci-dessous), vous devrez faire une vérification technique à l’extérieur et à l’intérieur de la voiture et vous serez amené à répondre à une question liée à la sécurité routière.

Tout au long de l’épreuve, vos capacités à respecter et à appliquer le code de la route seront évaluées. Des points supplémentaires sont attribués aux candidats qui conduisent de manière économique (en termes d’essence) et qui sont courtois envers les autres usagers de la voie publique (les plus vulnérables en particulier).

L’installation dans le véhicule et la préparation à la conduite lors de l’examen du permis B

Avant le début de la conduite, vous devrez montrer que vous savez vous installer et vous préparer à la conduite. Il s’agira pour vous de vous assurer de la sécurité dans le véhicule et à régler les rétroviseurs pour que votre visibilité soit satisfaisante.

Les manoeuvres possibles au cours de l’examen du permis B

L’épreuve pratique comprend également deux manoeuvres, dont au moins une sera à faire en marche arrière, que l’inspecteur choisira parmi les sept suivantes : marche arrière en ligne droite, marche arrière en arrondi ou en angle, rangement en créneau, rangement en épi, rangement en bataille, demi-tour, freinage pour s’arrêter avec précision.

Méthode d’évaluation à l’examen pratique du permis B

Pour être reçu à l’examen pratique de la catégorie B du permis de conduire, il faut accumuler au moins 20 points sans faire d’erreurs éliminatoire.

Evaluation des compétences lors de l’examen pratique du permis B

Compétences évaluées

Notation/Points attribués

  • Connaissance et utilisation des commandes du véhicule ;
  • Obtention et appréhension de l’information ;
  • Adaptation de la vitesse au contexte de la circulation ;
  • Communication avec les autres usagers de la route ;
  • Partage de la route avec les autres usagers ;
  • Maintien d’espaces de sécurité convenables vis-à-vis des autres usagers.
  • 0 point si la compétence n’est pas acquise et vous ne savez pas la restituer ;
  • 1 point si la compétence est en cours d’acquisition mais vous la maîtrisez mal ou de manière incomplète ;
  • 2 points si la compétence est acquise mais vous l’appliquez de manière irrégulière ;
  • 3 points si vous maîtrisez la compétence et la mettez en oeuvre à chaque fois que c’est nécessaire ou utile.
  • La manière dont les situations sont analsées ;
  • Votre capacité à vous adapter à différents types de situation ;
  • Votre aptitude à conduire de manière autonome à partir de cette analyse et adaptation.
  • 0 point si la compétence n’est pas acquise et vous ne savez pas la restituer ;
  • 1 point si la compétence est en cours d’acquisition mais vous la maîtrisez mal ou de manière incomplète ;
  • 2 points si la compétence est acquise mais vous l’appliquez de manière irrégulière ;
  • 3 points si vous maîtrisez la compétence et la mettez en oeuvre à chaque fois que c’est nécessaire ou utile.
  • Conduite en économisant autant de carburant que possible ;
  • Conduite défensive et courtoise, notamment face aux usagers les plus vulnérables.
  • 0 point si ne respectez pas la consigne ;
  • 1 points si vous respectez la consigne.
  • Vérification d’un élément technique à l’intérieur de la voiture ;
  • Vérification d’un élément technique à l’extérieur de la voiture ;
  • Réponse à une question liée à la sécurité routière.
  • 1 point si la vérification intérieure est bonne ;
  • 1 point si la vérification extérieure est bonne ;
  • 1 point si vous répondez correctement à la question.

Erreurs éliminatoires pendant l’examen pratique du permis B

Il existe deux types d’erreurs éliminatoires, qui entraîneraient automatiquement votre échec à l’examen pratique de la catégorie B du permis de conduire.

  • Le premier type d’erreur est subjectif en ce sens que l’inspecteur prend en compte la définition suivante d’une erreur éliminatoire : “Toute action, non action ou tout comportement dangereux du candidat plaçant les autres usagers et/ou le véhicule dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des tiers.”
  • Le deuxième type d’erreur est objectif en ce sens que certaines erreurs éliminatoires sont énumérées par le code de la route, à savoir :
    • circulation à gauche sur une chaussée à double sens ;
    • franchissement d’une ligne continue ;
    • circulation sur les bandes d’arrêt d’urgence ou les voies réservées ;
    • non respect d’un signal prescrivant l’arrêt ;
    • circulation en sens interdit.