Financer votre permis de conduire

Vous avez un budget restreint et nécessitez de l’aide pour financer votre formation au permis de conduire ? Voici vos possibilités.

Tableau récapitulatif des possibilités pour financer son permis de conduire

Type de financement

Personnes concernées

Montant

Permis à un euro par jour (prêt)

16-25 ans pour le premier permis de conduire

600, 800, 1000 ou 1200 euros

Bourse au permis et aides des collectivités locales

18-25 ans

Variable : moyenne de 500 euros.

Pôle Emploi

Chômeurs depuis plus de six mois pour qui le permis favorise l’accès à l’emploi

1200 euros maximum

Agefiph

Handicappés pour qui le permis favorise l’accès à ou le maintien dans l’emploi

1000 euros maximum

Le permis à un euro par jour - un prêt gage de qualité

Entre 16 et 25 ans, vous pouvez prétendre au permis à un euro par jour pour passer votre premier permis de conduire, qu’il s’agisse de la catégorie A pour moto ou B pour voiture.

Les prêts, disponibles dans les banques participant à l’opération pour des formations dans les auto-écoles participant à l’opération, sont d’un montant de 600, 800, 1000 ou 1200 euros, mais ne peuvent pas excéder le montant mentionné dans le contrat de formation en auto-école. L’aide est cumulable avec les aides publiques au permis de conduire comme la bourse au permis de conduire.

D’une part, le permis à un euro par jour permet de rembourser le coût élevé du permis de conduire par mensualités de 30 euros par mois. D’autre part, et c’est tout aussi important, les auto-écoles qui participent à l’opération du permis à un euro par jour s’engagent à respecter une charte de qualité. Le permis à un euro par jour est donc un bon indicateur à prendre en compte dans le choix de votre auto-école.

La bourse au permis de conduire et les aides des collectivités locales

Conscientes que le permis de conduire est un outil indispensable, de nombreuses aides décentralisées existent pour financer sa formation à la conduite.

  • Un certain nombre de bourses au permis de conduire sont disponibles pour les jeunes entre 18 et 25 ans auprès des mairies, offrant des montants variables (moyenne de 500 euros) pour passer le permis de conduire en échange d’un service communautaire ou associatif qui dure en moyenne entre 40 et 50 heures. La bourse au permis de conduire est généralement attribuée après que le candidat s’est acquitté de ses responsabilités locales et une fois qu’il a obtenu son code de la route.
  • De manière plus parcellaire, les collectivités locales proposent de nombreux financements pour passer le permis de conduire. Il est conseillé de s’adresser directement auprès d’elles pour en connaître les montants et les modalités.

L’aide pôle emploi pour certains chômeurs

Les candidats au chômage depuis au moins six mois et de plus de 18 ans peuvent candidater à l’aide de Pôle Emploi pour le permis de conduire.

  • Il s’agit d’une aide d’un montant de 1200 euros maximum.
  • L’intérêt de passer le permis de conduire doit être constaté par le candidat comme par son conseiller.
  • Cette aide n’est accessible que pour certaines catégories de chômeurs : catégories 1, 2, 4 “formation” et CSP (contrat de sécurisation professionnelle) ou 5 (contrats aidés).

L’aide de l’Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées

Les personnes qui souffrent d’un handicap peuvent bénéficier d’une aide de 1000 euros maximum pour passer leur permis de conduire si celui-ci est incontournable pour se maintenir dans un emploi ou pour en obtenir un. Cette aide se demande directement auprès d’Agefiph, ou à travers Cap emploi, Pôle Emploi ou Mission locale.