Le permis B en conduite accompagnée

Vous avez au moins 15 ans (depuis la réforme du 3 novembre 2014) et souhaitez apprendre à conduire ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la préparation au permis B en conduite accompagnée (ou apprentissage anticipé de la conduite - AAC).

Récaputilatif sur la formation au permis B en conduite accompagnée

Conditions d’inscription en conduite accompagnée pour le permis B

L’inscription en AAC en auto-école (permis B)

Pour vous inscrire en AAC, votre auto-école vous demandera :

  • une pièce d’identité (vous devez avoir au moins 15 ans) ;
  • 4 photos d’identité ;
  • l’ASSR/ASR si vous êtes né après 1987 ;
  • le permis de conduire de votre ou de vos accompagnateur(s) ;
  • une attestation d’extension d’assurance pour les véhicules de votre (vos) accompagnateur(s).

Pièces supplémentaires du dossier à avoir pour passer le permis B

Lors de votre passage de l’examen pratique du permis B (18 ans minimum), vous aurez également à fournir :

  • les formulaires cerfa n°14866*01 et n°14948*01 ;
  • un justificatif de domicile ;
  • deux enveloppes timbrées ;
  • votre certificat de participation à la JDC ou JAPD (si vous avez moins de 25 ans) ;
  • une preuve que vous résidez en France depuis au moins 6 mois si vous êtes étranger ;
  • un certificat médial si vous êtes handicappé.

N’hésitez pas à consulter notre article détaillé sur les éléments à fournir lors de l’inscription à l’examen pratique de la catégorie B du permis de conduire.

Conditions pour êtres accompagnateur dans le cadre d’une formation AAC pour le permis B

Un élève en conduite accompagnée peut avoir un ou plusieurs accompagnateur(s), au sein ou en dehors du cadre familial.

  • l’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans ;
  • il/elle doit avoir une extension de l’assurance pour l’élève en AAC sur son véhicule ;
  • il/elle ne doit pas avoir vu son permis suspendu ou annulé au cours des 5 dernières années ;
  • le véhicule de l’accompagnateur doit porter un signe “conduite accompagnée à l’arrière.

Coût de la conduite accompagnée pour préparer le permis B en auto-école

La formation AAC - un prix initial plus élevé mais un coût total plus faible

  • Les forfaits en conduite accompagnée sont généralement plus onéreux que les forfaits de formation au permis B en formule traditionnelle. La moyenne nationale est de XXX euros. Cela s’explique par les deux rendez-vous pédagogiques minimum, de trois heures chacun au moins, que l’auto-école doit organiser avec l’élève et son accompagnateur.
  • En revanche, le coût total de la formation au permis B en conduite accompagnée est largement moins chère que le coût de cette formation en formule traditionnelle. En effet, alors qu’un élève en formule traditionnelle parcours 350 kilomètres en moyenne, l’élève en conduite accompagnée doit en faire 3 000. Cela implique qu’il a beaucoup plus d’expérience et (i) a besoin de moins d’heures supplémentaires de conduite, (ii) a plus de chance de réussir l’examen pratique (et de ne pas avoir à payer les représentations correspondantes).

Prix des forfaits en apprentissage anticipé de la conduite pour le permis B

Lors de votre comparaison des prix des forfaits AAC en auto-école, assurez-vous que sont compris :

  • une évaluation initiale pour déterminer le nombre d’heures de conduite dont vous avez besoin ;
  • une formation à l’épreuve théorique générale et une présentation à l’examen du code ;
  • une formation à la conduite de 20 heures au moins et une présentation à l’examen pratique ;
  • deux rendez-vous pédagogiques de trois heures chacun.

Prix des prestations hors forfait dans le cadre d’une formation en AAC

En dehors du forfait en conduite accompagnée, vous serez peut-être amené à commander les prestations suivantes auprès de l’auto-école :

  • une heure supplémentaire de conduite ;
  • une représentation au code ou à la conduite.

La formation au permis B en conduite accompagnée

Etape 1 de la formation au permis B en AAC - le code de la route

Votre formation en conduite accompagnée débutera par une formation à l’épreuve théorique générale du permis de conduire (le code de la route). Cette formation se déroulera dans la salle de code de l’auto-école, en présence d’un moniteur, et/ou chez vous, à l’aide de l’un des multiples logiciels de révision du code de la route en ligne.

Une fois que vous êtes prêt, et si possible après un ou plusieurs examens blancs de code, l’auto-école vous présentera à l’épreuve théorique générale en préfecture. Cette épreuve consiste à répondre à 40 QCM sur le code de la route. Vous réussissez l’épreuve si vous avez au moins 35 réponses correctes. A partir de ce moment là, votre code de la route est valable trois ans.

Etape 2 de la formation au permis B en conduite accompagnée - la formation à la conduite

Une fois que vous avez réussi l’épreuve théorique générale, la formation AAC se poursuit par une formation pratique à la conduite en auto-école. Cette formation dure au moins 20 heures, tout en gardant à l’esprit qu’en moyenne, selon l’association Prévention routière, un élève en conduite accompagnée a besoin de 26 heures de formation en auto-école pour présenter l’examen de conduite du permis B.

La formation en auto-école se déroulera selon le plan national de formation à la conduite, qui contient quatre étapes :

  • Maîtriser la voiture à allure lente ou modérée, le trafic étant faible ou nul.
  • Choisir la position sur la chaussée, franchir une intersection ou y changer de direction.
  • Circuler dans des conditions normales sur route et en agglomération.
  • Connaître les situations présentant des difficultés particulières.

A la fin de chaque étape, votre moniteur vous fera une évaluation de synthèse permettant de passer à la prochaine étape. Certaines auto-écoles acceptent que l’accompagnateur soit présent au cours des leçons de conduite pour une plus grande familiarité avec les forces et faiblesses de l’élève.

Une fois la quatrième étape validée, votre auto-école vous livrera une attestation de fin de formation initiale et vous participerez au premier rendez-vous pédagogique (au moins 2 heures), en présence de votre accompagnateur. L’objectif de ce rendez-vous est de bien cadrer le déroulement et les objectifs de la conduite accompagnée à proprement parler.

Le déroulement de la conduite accompagnée avec l’accompagnateur

Au cours de la conduite accompagnée, qui dure au moins 1 an, vous devrez effectuer au moins 3 000 kilomètres avec votre accompagnateur. Vous serez amené à conduire sur des routes et des autoroutes, dans des conditions météorologiques différentes, le jour comme la nuit. Au cours de cette formation, vous serez obligé de respecter les limites de vitesse suivantes :

  • 110 km/h sur les autoroutes limitées à 130 km/h ;
  • 100 km/h sur les routes à double chaussée séparées par un terre-plein central ;
  • 80 km/h sur les autres routes ;
  • 50 km/h en agglomération.

Une fois que vous avez parcouru 1 000 kilomètres (après environ 6 à 8 mois de conduite accompagnée), vous assisterez, en présence de votre accompagnateur, à un deuxième rendez-vous pédagogique en auto-école pour assurer le suivi de votre formation. Le moniteur évaluera votre progression en matière de conduite (partie pratique du rendez-vous) et discutera avec votre accompagnateur de son expérience à vos côtés (partie théorique du rendez-vous).

Après 3 000 kilomètres, soit au moment où vous êtes autorisé à passer l’épreuve pratique si vous avez 18 ans, l’auto-école organisera un dernier rendez-vous pédagogique. Les objectifs sont les mêmes que le rendez-vous pédagogique précédent, à une chose près : il s’agit de vérifier que vous êtes bien en mesure de vous présenter à l’épreuve pratique du permis B.

Selon vos besoins ou les recommandations de l’auto-école, un examen blanc et d’autres rendez-vous pédagogiques peuvent avoir lieu.

Le déroulement de l’épreuve pratique pour un élève passant le permis B en AAC

L’examen de la conduite est le même pour les élèves en AAC que pour les élèves en formule traditionnelle. Vous la réussissez si vous obtenez au moins 20 points et n’avez pas commis d’erreur éliminatoire. Elle dure 35 minutes, dont au moins 25 de conduite effective.

  • L’élève débute l’épreuve en s’installant dans le véhicule. L’inspecteur s’installe à sa droite et son moniteur prend place à l’arrière de la voiture.
  • L’inspecteur détaille alors le parcours guidé à suivre et indique à l’élève qu’une partie de l’épreuve aura lieu en conduite autonome, c’est-à-dire sans être guidé par l’inspecteur.
  • Au cours de l’examen, l’inspecteur demandera à l’élève d’effectuer deux manoeuvres, dont au moins une en marche arrière. Ces manoeuvres seront sélectionnées parmi les 7 manoeuvres suivantes : marche arrière en ligne droite, marche arrière en arrondi ou en angle, rangement en créneau, rangement en épi, rangement en bataille, demi-tour, freinage pour s’arrêter avec précision.
  • L’inspecteur évaluera l’élève tout au long de l’épreuve, notant une série de compétences de 0 à 3 points. Ces compétences s’étendent de la manière dont l’élève maîtrise les commandes de la voiture à sa réaction aux contextes de la circulation.
  • Au cours de l’examen, l’inspecteur demandera à l’élève de faire une vérification à l’intérieur, puis à l’extérieur, du véhicule, suivies d’une question sur la sécurité routière.
  • L’élève obtiendra également des points supplémentaires s’il conduit de manière autonome (carburant) et courtoise face aux autres usagers de la voie publique, les plus vulnérables en particulier.

Choisir la bonne auto-école pour souscrire à un forfait de formation au permis B en AAC

Dans votre sélection d’auto-école pour passer votre permis B en conduite accompagnée, Aidopermis vous recommande :

  • de vérifier ce qui est compris dans le prix indiqué ;
  • de jetez un coup d’oeil aux taux de réussite mais de ne pas s’y limiter ;
  • de lire attentivement les commentaires des anciens élèves ;
  • de commencer votre recherche proche de votre domicile.