Le permis B en candidat libre

Vous souhaitez passer votre permis de conduire (B) en candidat libre, sans vous inscrire en auto-école ? Voici quelques informations utiles avant de vous lancer dans l’aventure de l’apprentissage de la conduite.

Eléments principaux sur le passage du permis B en candidat libre

  • C’est gratuit : vos seuls coûts sont le livret d’apprentissage et la location d’une voiture à double commandes.
  • C’est long : comptez en moyenne 1 an avant d’être convoqué à l’examen pratique du permis B.
  • C’est incertain : contrairement aux auto-écoles, qu’il est facile de comparer, il est difficile pour l’élève d’évaluer les qualités de son accompagnateur.

Conditions d’inscription au permis B en candidat libre

Vous pouvez vous inscrire pour passer les épreuves du permis B en candidat libre dès 16 ans, sachant que vous ne pourrez vous présenter à l’examen pratique qu’à partir de 18 ans.

Vous devrez vous adresser à la préfecture de votre lieu de résidence muni :

  • d’une pièce d’identité ;
  • de 4 photos d’identité ;
  • de l’ASSR/ASR si vous êtes né après 1987 ;
  • des formulaires cerfa n°14866*01 (qui sera tamponné en préfecture) et n°14948*01 ;
  • d’un justificatif de domicile ;
  • de deux enveloppes timbrées ;
  • de votre certificat de participation à la JDC ou JAPD (si vous avez moins de 25 ans) ;
  • d’une preuve que vous résidez en France depuis au moins 6 mois si vous êtes étranger ;
  • d’un certificat médial si vous êtes handicappé.

Le coût de la formation au permis B en candidat libre

Elément de la formation

Prix approximatif

Inscription en préfecture

Gratuit

Formation avec un accompagnateur

Gratuit

Présentation aux examens théorique et pratique

Gratuit

Formation de l’accompagnateur

200 euros

Livret d’apprentissage

2,50 euros

Programme national de formation à la conduite

7,60 euros

La formation au code de la route en candidat libre

La première étape de votre formation est la préparation de l’épreuve théorique générale du permis de conduire. Pour ce faire, vous pouvez vous abonner à l’un des nombreux logiciels de révision en ligne du code de la route.

La préfecture vous adressera une convocation à l’épreuve théorique générale du permis de conduire. Il s’agira alors pour vous, pendant 20 minutes, de répondre à une série de 40 questions sur le code de la route et la sécurité routière. L’épreuve est réussie si vous faites 5 erreurs ou moins.

La formation à la conduite en candidat libre (permis B)

Pour vous entraîner à la conduite dans le cadre d’une formation à titre non-onéreuse (hors auto-école), vous devez avoir un accompagnateur et il est conseillé de suivre le programme national de formation à la conduite. Ces dispositions sont encadrées par l’arrêté du 26 juillet 2013 relatif à l’apprentissage de la conduite des véhicules à moteur de la catégorie B du permis de conduire à titre non onéreux.

Modalités concernant l’accompagnateur d’un candidat libre au permis B

  • L’accompagnateur du candidat libre doit être titulaire du permis B pendant les cinq dernières années, sans interruption.
  • L’accompagnateur du candidat libre doit suivre une formation de 4 heures (1h théorie / 4h pratique) :
    • en auto-école (coût estimé : 200 euros) ;
    • en association d’insertion sociale ou professionnelle agréée ;
    • en centre formant à l’enseignement de la conduite.
  • Cette formation donne droit à une attestation qui permet d’encadrer trois candidats libres pendant cinq ans, mais interdit de percevoir une quelconque rémunération pour l’accompagnement.

Modalités concernant le véhicule d’apprentissage du candidat

Votre véhicule d’apprentissage :

  • doit être équipé de double commandes ;
  • d’un panneau d’apprentissage sur le toit ou d’une mention apprentissage à l’avant et à l’arrière ;
  • d’une extension d’assurance pour le candidat en apprentissage de la conduite.

Détails de la formation au permis de conduire de catégorie B

Lors de la conduite avec un accompagnateur, le candidat libre doit toujours avoir son formulaire d’inscription avec le cachet de la préfecture.

Les candidats libres doivent également avoir sur eux un livret d’apprentissage et il leur est conseillé de se procurer un plan national de formation à la conduite, qui comporte quatre étapes :

  • Maîtriser la voiture à allure lente ou modérée, le trafic étant faible ou nul.
  • Choisir la position sur la chaussée, franchir une intersection ou y changer de direction.
  • Circuler dans des conditions normales sur route et en agglomération.
  • Connaître les situations présentant des difficultés particulières.

L’épreuve pratique du permis de conduire pour les candidats libres au permis B

La préfecture vous convoquera également à l’épreuve pratique de la catégorie B du permis de conduire, qui dure 35 minutes avec 25 minutes de conduite effective. Vous la réussissez en obtenant au moins 20 points sans faire d’erreur éliminatoire.

L’examen pratique se divise en six composantes :

  • L’installation dans le véhicule sous l’oeil de l’inspecteur ;
  • L’explication par l’inspecteur des phases guidées et autonomes (5 minutes sans instructions) de l’épreuve ;
  • Deux manoeuvres des sept suivantes, dont au moins une en marche arrière : marche arrière en ligne droite, marche arrière en arrondi ou en angle, rangement en créneau, rangement en épi, rangement en bataille, demi-tour, freinage pour s’arrêter avec précision ;
  • L’évaluation des compétences du candidat (notées entre 0 et 3) ;
  • Une vérification intérieure, une vérification extérieure, et une question sur la sécurité routière (notées entre 0 et 1)
  • La courtoisie et la conduite économe (notées entre 0 et 1).